Billet pas Geek du tout

Pour une fois, exceptionnellement, ce ne sera pas un billet geek ce coup ci.
Ni d’ailleurs un billet ayant une quelconque lien avec l’informatique…

Je le dédie tout spécialement a Emeline et Lucie. Mes amours, mes puces, mes anges, je vous embrasse très très fort, je vous aime …

Ce billet nait d’un coup de gueule, je ne savais pas où m’énerver encore plus fort, et après tout, j’ai le droit, sur mon blog, de positionner mes convictions, non ?

Vous savez, parfois on passe des soirées avec plein d’amis qui nous sont chers, des soirées où l’on est content de les retrouver, de discuter, de rire, de partager nos états d’âmes, et j’en passe…

Et dans ce genre de soirée vous avez les « rapportés », ces gens externes à la bande qui croient tout savoir et être sur de leur point de vue sans se remettre en question et surtout sans essayer de s’intégrer dans un groupe déja soudé et complice.

Je suis donc tomber bien malgré moi sur des homophobes de premier ordre.

Ces soi-disant intégristes d’une religion veillissante, nanti de conviction et de préjugés à la limite du néanderthalisme.
Loin de moi l’idée de vous résumer cette soirée et les discussions houleuses et agitées qui en sont nait, mais j’en suis repartie abattu, chagriné et honteux de savoir que ce genre de personne existe en vrai et pas dans les articles de journaux.

Messieurs les censeurs ignorants et abjectes, vous me répugnez au plus haut point, vos pensées me font vomir, vos idées me donne un dégout que je n’avais pas ressentie depuis bien longtemps, vos convictions, simplistes et nombrilistes, sont le reflet parfait de votre ignorance et de votre carcan de préjugés écoeurant.

A vous tous, pourfendeurs d’une inquisition utopique, défenseur d’une idéologie où se cotoie le racisme, l’eugénisme et l’homophobie, je ne peux rien vous souhaiter, vous avez atteint la couche la plus basse qu’un animal peut avoir, animal car l’humanité n’est sûrement pas et loin de la, une caractéristique qui peut se greffer a votre attitude.

Messieurs les bien pensants, vous ne valez guère mieux que vos idées, et ensemble je vous incite fortement à vous diriger vers le meme but, la fosse septique.
A bon entendeur.

J’ose espérer, encore, ne pas être le seul hétéro à défendre la cause homosexuelle, et j’ose aussi, espérer, au plus profond de moi, que l’on arrête de juger les gens sur leurs préférences sexuelles.

A vous, Emeline et Lucie, Sarah et Nathalie, Emilie et Chloé, Sandra et Pascaline, Loïc et Anthony, Hervé et Erwan, Pascal et Gaël, je vous embrasse de tout mon coeur, de toutes mes forces, vous supporte dans votre combat de chaque jour et vous jure, sur tout ce qui m’est de plus cher, d’être là quand vous aurez besoin de moi.
Je vous aime, ne changez rien, s’il vous plait.

Ce billet a été posté dans Non classé. Bookmark le permalink.

13 commentaires sur “Billet pas Geek du tout

  1. Merci. Merci pour ce billet hors du commun sur ton blog ! Ca fait plaisir de voir que des hétéros nous soutiennent, voire combattent avec nous.

    Perso, les homophobes ne m’ont jamais posé de problèmes. Bon. Je ne vis pas dans une grande ville ou le plaisir favori des extremistes est de « casser du pédé », heureusement. Mais ils auraient fort à faire ! J’ai une certaine carrure :-)

    Pour les autres, ils ne m’ont jamais dérangé. Je sais qui je suis, ce que je vaux, et l’avis des gens dont tu parles m’importe peu. Même en clientèle, si un gars me demande « vous avez une femme et des enfants », je n’ai aucune honte ni aucune retenue à répondre « non, un mec et les enfants, c’est pas prévu pour l’instant » :-) Je n’ai jamais eu de retour de mon employeur disant que le client était choqué ou quoi que ce soit de ce goût là :-)

    Il m’est même arrivé de parler avec des « soi-disant » homophobe, qui, quand ils ont appris par ma bouche, après quelques gags salaces dont j’ai ris avec eux, que j’étais homosexuel, ont réalisé qu’un(e) homo n’est pas un monstre, et que ça peut très bien être « the guy next door ». Dès lors, ils étaient beaucoup moins homophobe.

    Amis gays, la meilleure lutte est l’intégration ! Ignorez la censure, et comportez-vous comme tout autre personne, fière de sa relation amoureuse. N’ayez pas honte. C’est là la meilleure façon de coincer le caquet des homophobes.

    Mais je peux te rassurer. Même si je ne connais pas beaucoup d’hétéros qui « militent », tous les hétéros que je côtoie me jugent et éventuellement m’aime pour ce que je suis, et non pas pour mes préférences sexuelles.

  2. que dire ?…
    Je t’aime plus que tout au monde serait surement le plus vrai, Guillaume.
    Les gens qui te connaissent savent que tes convictions te sont chères, que tu les défendras plus que tout et surtout, je sais, moi, que tu es là, toujours…
    c’est peut etre la seule chose que je regretterais dans mon homosexualité, toi :-D
    Merci… Merci… Merci…
    Je t’aime

  3. Salut guigui !!
    N’ayant pas grand chose à rajouter à ton billet, et souhaitant, par dessus tout, éviter les phrases faciles qui n’engage personne même ceux qui les disent, éviter aussi les clichés mille fois exprimés.
    Je voulais juste te dire à quel point je partageais tes convictions et à quel point ton billet me semblait important.
    Voili voilou

  4. Oui alors GuiGui, je t’ai dèjà dit que les réunions du soir de l’opus-dëi de l’ultra-droite avec des gens en grande robes blanches et des croix qui brûlent perdus aux milieux de la forêt de Rambouillet aprés une longue journée de chasse-à-cour éreintente, non non non ce n’est pas l’amical du tupperware !!! Tu cherches un peu en te trompant de route le soir !

  5. lol kilécon :-p

    (private joke) Tant que c’est pas une réunion des adorateurs du Poney…

    (pour info fo0, les commentaires sont soumis à modération avant publication, c’est même marqué quand tu valides ton commentaire ;-) )

  6. rho!
    tu ne vas pas le croire ?
    fo0, était tellement persuadé de voir son post en ligne
    qu’il m’a fait douter en mes capacités a vider le cache de mon navigateur :p

    pour en revenir au sujet de ton billet,
    je pense qu’en Amour l’une des choses la plus importante c’est la sincérité des sentiments.
    je te rejoins donc dans ce « coup de gueule »

  7. Parce que c’est un blog français. Quand je vais sur un blog anglais, je ne demande pas à ce qu’il soit traduit en français… cqfd

  8. que dire … je suis outré par ce genre d’attitude! Outré mais habitué personnellement à l’affronter au sein de ma propre famille.

    Personnellement, il n’y a pas de cause homo ou hétéro à défendre, il n’y a pas de déviance, il n’y a pas de choses sales, il y a seulement des gens qui s’aiment… tout simplement.

    Et quoi qu’en disent les bien pensant et les bien pratiquant, comme disais mon grand père : « Avant de commencer à balayer la merde devant chez les autres, il faut commencer à la balayer devant chez soi! ». Dans ce contexte, cela signifie simplement que dans bien des cas ce sont souvent ceux qui se portent en haut défenseurs de la bonne morale qui ont le plus de choses à se reprocher.

    Pour finir, LAISSEZ LES GENS S’AIMER COMME IL VEULENT!