Contrôler votre domotique par la voix avec Android

Le contrôle vocal est, vous le savez, un vieux rêve qui nous taraude depuis que l’on regarde des films de filles soumises  science-fiction.

Heureusement pour nous, le concept et les logiciels ont bien évolués depuis ses dernières années et nous sommes bien loin désormais de nos lointains souvenirs où nous passions des heures avec notre microphone a réciter des pages et des pages de phrases abjectes pour obtenir un résultat… désespérant (si toi aussi tu vois de quoi je parle et que tu souris en y repensant, tu ne me contrediras sûrement pas :D )

J’avais depuis longtemps mis de côté l’idée d’utiliser ma voix pour contrôler quoi que ce soit (et encore moins ma femme, cela marche un peu mieux avec les enfants), jusqu’a ses derniers jours après une lecture intéressante sur un site web dont je vous reparlerais plus tard dans ce billet.

Le but de cet article est de vous décrire comment, avec mon téléphone Android, je contrôle par la voix l’extinction ou l’allumage de mes lumières ou la fermeture de la porte du garage. Potentiellement, tout est contrôlable désormais, il faut juste prendre le temps de coder les règles.

Mais n’anticipons pas, tout d’abord de quoi avons nous besoin.

  • Un Webservice pour notre serveur Domotique

Si vous disposez d’une box domotique, vous avez sûrement le moyen de contrôler par une requête http vos prises ou interrupteurs (je vous laisse à la documentation de la dite box), mais si comme moi, vous contrôler tout par des scripts, xPL et j’en passe et des meilleurs, il va pouvoir devenir intéressant de disposer d’une API permettant par une URL de commander vos équipements.

Python (encore lui), est le candidat idéal pour créer ce WebService.

L’exemple de code que je vais vous donner n’est peut-être pas utilisable pour vous dans l’immédiat car il est fortement intégré à mon environnement domotique (xPL), mais il vous donnera sûrement des pistes pour réaliser vous même votre API.

Vous trouverez les classes que j’utilise dans mon projet xPL-PyHAL (xPLmessage par exemple ou Daemon). Donc si vous utilisez mon centralisateur xPL, il y a donc de fortes chances que cela marche tout de suite ;) (pub pub pub)

#!/usr/bin/env python
 
import web
import re,socket,sys,os
from xPLmessage import xPLmessage
import threading
from Daemon import Daemon
 
motdepasse = "1234"
 
#exemple d appel http :
#lynx "http://localhost:8080/x10?cle=1234&module=a1&command=on"
 
web.config.debug = False                                                                                                      
 
urls = (
  '/', 'index',
  '/x10', 'x10',
  '/ipx800', 'ipx800'
)
 
render = web.template.render('templates/', globals={'re':re})
app = web.application(urls, globals())
 
class index:
    def GET(self):
         return web.HTTPError(403)
 
    def POST(self):
         return web.HTTPError(403)
 
class x10:
    def GET(self):
        sendmsg = xPLmessage()
        key = web.input(cle='')
        adress = web.input(module='')
        command = web.input(command='')
        if not key.cle:
            raise web.HTTPError(403)
        if not adress.module:
            raise web.HTTPError(404)
        if not command.command:
            raise web.HTTPError(404)
 
        if key.cle != motdepasse:
            return 'access denied'
        else :
            commandx10 = command.command
            devicex10 = adress.module
            sendmsg.xplmsgcmndx10(commandx10,devicex10)
            return 'accept'
 
class ipx800:
    def GET(self):
        sendmsg = xPLmessage()
        key = web.input(cle='')
        adress = web.input(module='')
        command = web.input(command='')
        if not key.cle:
            raise web.HTTPError(403)
        if not adress.module:
            raise web.HTTPError(404)
        if not command.command:
            raise web.HTTPError(404)
 
        if key.cle != motdepasse:
            return 'access denied'
        else :
            commandipx800 = command.command
            relayipx800 = adress.module
            sendmsg.xplmsgcmndipx800(commandipx800,relayipx800)
            return 'accept'
 
class MyDaemon(Daemon):
        def run(self):
          app.run()
 
if __name__ == "__main__":
 
        service = MyDaemon('/tmp/daemon.pid')
        if len(sys.argv) == 2:
                if 'start' == sys.argv[1]:
                        sys.argv[1] =  '8080'
                        service.start()
                elif 'stop' == sys.argv[1]:
                        service.stop()
                elif 'restart' == sys.argv[1]:
                        service.restart()
                elif 'console' == sys.argv[1]:
                        sys.argv[1] =  '8080'
                        service.console()
 
                else:
                        print "Unknown command"
                        sys.exit(2)
                sys.exit(0)
        else:
                print "usage: %s start|stop|restart|console" % sys.argv[0]
                sys.exit(2)

Comment ca marche ?

Je le dis tout de suite, ce n’est pas « restful compliant » (je réagis sur des GET http et pas des POST) mais pour l’usage personnel que j’en fais, c’est largement suffisant (et je n’ai pas vocation à en faire un produit commercial).

En appelant par votre navigateur (ou par curl ou par lynx (qui est pour moi le nec plus ultra du navigateur web (barbu inside))) l’URL : « http://monserveurdomotique:8080/x10?cle=1234&module=a1&command=on » vous allez demander au module A1 de s’allumer.

Je prend l’exemple X10 uniquement pour la simplicité de compréhension, cela pourrai être IPX800 dans mon code ou n’importe quelle techno domotique du moment qu’elle est « appelable » par le webservice (xPL est encore et toujours votre ami pour centraliser tout cela).

La « clé » est le mot de passe pour executer une requète sur votre serveur domotique, alors évidemment la sécurité est très minimaliste dans cet exemple, mais je vous laisse peaufiner a coup d’https, de certificats, d’iptables et j’en passe.

Le code est suffisamment simple pour que vous en compreniez le fonctionnement et que vous l’adaptiez à vos besoins (les tutos sur les webservice python sont nombreux sur le nain ternet).

Maintenant que nous commes capable de donner des ordres a notre système domotique par de simples requêtes http, il nous reste à pouvoir le faire de vive voix.

  • Tasker, le « must have » d’un téléphone Android

Tasker est sûrement l’un des meilleurs logiciels sous Android existant.

Il vous permet de créer toutes sortes de scénarios ou d’évènements sur votre téléphone (si je met des écouteurs alors joue une musique, si je me trouve à moins de 100m de chez moi, alors ouvre la porte du garage, etc..)

Si sa complexité rebute un peu au premier abord, on en prend vite la main et rapidement, on en arrive à coder des centaines de tâches ou de contextes qui nous facilite la vie au quotidien.

Le prix est dérisoire en comparaison de ses capacités et je ne peux que vous inviter chaudement à l’acheter.

Cerise sur le gâteau (Note inintéressante de l’auteur : Je vous fait grâce des expressions que j’ai voulu écrire ici et qui laisserait sûrement planer la honte sur ma famille durant des décennies), depuis quelques semaines, Tasker inclus désormais la possibilité d’exporter vos « scénarios » en tant qu’application autonome Android !!! C’est pas le top du summum de la geekerie ultime ça ??? (Note inintéréssante de l’auteur (encore) : Là vraiment, vous avez échappé à des expressions qui limite me vaudrait quelques années de prisons …)

Exemple, vous créez un petit scénario qui fait que quand votre téléphone est en charge, vous activez le wifi, si vous le retournez, il coupe tout, et se met en mode silence, s’il détecte votre oreillette bluetooth, il informe votre serveur domotique que vous êtes en mode privé et que les messages d’alerte de votre installation peuvent être envoyé via Notifry en Audio (qui depuis une petite discussion avec Daniel, le développeur de Notifry, a gentiment accepté d’intégrer le choix de la sortie audio des messages Notifry :) Merci à lui pour répondre rapidement à mes demandes d’évolutions, un développeur aussi proche de ses utilisateurs est assez rare pour le souligner.
Et d’un clic, vous exportez votre propre application apk autonome.

Il n’y a quasiment pas de limite à Tasker, a part votre propre imagination.

Et dans toute ses imaginations possibles, je suis tombé sur un fou furieux de Tasker (dans le bon côté du terme :p, ce type fait quand même tourner 474 taches Tasker par jour oOO), Andreas Ødegård.
(alors vu que c’est un norvégien, vous comprendrez les caractères ésotériques dans son nom :D ), qui est ausi un des rédacteur associé pour l’excellent site Pocketables.

Ce geek comme je les aime, outre la qualité de ses billets, nous donne souvent des trucs et astuces pour Tasker et dans son lot de bidouilles, il a décider de créer son propre assistant vocal sous Android avec Tasker.

A la lecture de son billet, j’ai tout de suite accroché sur l’idée et bien sur, je me suis empressé de le mettre en oeuvre pour mon propre usage et en hommage a l’excellent travail d’Andréas, j’ai décidé de garder le même nom pour mon assistante vocale, Nelly (pour la petite histoire du pourquoi du comment ce prénom, je vous invite a lire son billet, a moins que vous ne soyez déjà un lecteur assidu de Mike Shepherd ).

Pour réaliser cet exploit, nous allons tout simplement utiliser la fonction « Obtenir depuis depuis la voix » de Tasker. Cette fonction se base sur le moteur de reconnaissance vocale de Google (une connexion au nain ternet est donc nécessaire)

La phrase analysée est contenue dans la variable %VOICE de Tasker, il ne reste plus qu’a réaliser une tâche s’executant si la variable %VOICE contient tels mots.

Pour appeler notre Webservice Python, nous allons utiliser la fonction « Get HTTP » en spécifiant les paramètres suivants :

Et pour l’analyse des mots sur lesquels réagir :

L’étoile étant bien sur un caractère joker, ce que l’on dit « autour » n’est pas pris en compte (ça vous permet de laisser libre cours a votre imagination devant votre entourage : « Nelly, mon petit, dans ta grande manséutude, si tu éteins le salon que je puisse dragouiller la demoiselle que j’ai invité chez moi pour un soi-disant repas en toute amitié, je t’en serais reconnaissant. »)
Attention quand même, par défaut vous n’avez que 30 secondes… (euh pour donner l’ordre vocal hein, pas pour la demoiselle…)

Pour vous montrer de visu de quoi Tasker est capable avec « Nelly », je vous propose une petite vidéo faite a l’arrache (je l’avoue) mais qui vous donnera les capacités du système.

 

Démonstration de contrôle vocal avec Tasker par Guiguiabloc

Avouez tout de même que cela en jette pas mal (en plus d’être diaboliquement génial :) )

Merci donc à Andréas pour son idée, à Lee Wilmot pour son excellente application Tasker et à Olivier Sannier pour la traduction en français de Tasker ;)

Amusez vous bien :D

 

 

 

 

 

 

Ce billet a été posté dans domotique et taggé , , . Bookmark ce permalink.

20 commentaires sur “Contrôler votre domotique par la voix avec Android

  1. Excellent billet !

    Drôle (je crois qu’on à un peu le même humour…) et instructif. Et oui, tu n’est pas le seul à avoir connu de grands moments de solitude devant un micro, à l’époque ou Windows avait encore parfois un peu de mal avec le multitâche ;)

    En tout cas voila encore un truc génial que je vais devoir encore essayer de copier tant bien que mal, en bon script kiddie que je suis…

    Première idée, le coup de localisation, c’est le top pour que le serveur décide de mettre en route (ou de stopper) les caméras de surveillance…

    Par contre tu as oublié d’indiquer le prix de Tasker. 4,50€, c’est peut être pas très cher, mais c’est quand même pas gratuit. Surtout si tous les membres de la famille trouvent ça cool et que tu dois multiplier cette somme par le nombre de téléphone ! Pour moi, c’est le genre d’application qui devraient être intégrées à l’OS mais bon…

  2. Merci Hoper :D

    C’est vrai que la géolocalisation fonctionne très bien, je m’en sers pour ouvrir ma porte de garage quand je rentre chez moi (en vérifiant auparavant son état ouverte ou fermée pour ne géner personne :p)

    Tu fais bien de rappeler le prix de Tasker, en même temps tu as pour le même tarif des « applications » qui te permettent d’allumer le flash en appuyant sur un bouton (comme quoi le prix ne fait pas tout…)
    Après pour l’utiliser intensément, je trouve même qu’il n’est pas assez cher, c’est pour dire :)

  3. Hello guillaume encore un super article ou tu as du te délirer :)
    En parlant de tasker c’est l’outil ultime ? parce qu’il existe aussi AutomateIt et surtout onX de chez Microsoft.
    Tout comme hoper il ne me reste plus qu’a copier …

  4. Salut Johan, merci :D
    Je me suis effectivement bien marré :p (sinon à quoi bon méler l’info et la domotique ;) ).
    Sous Android je n’ai rien vu de mieux (j’ai testé LLama mais j’ai pas accroché). Je n’ai pas testé AutomateIT, il faudrait que je jette un oeil, quand a onX bah c’est du Microsoft et moi Microsoft.. c’est uniquement dans ma console de jeu :p

  5. ah oui mais non je suis geek pas jardinier :D (j’attends que mon agriculteur préféré me refasse le plein de sa potion magique :p)

  6. SAlut

    Tu nous fais toujours de belle découverte

    bon a propose de tasker je voudrais essayer d’ouvrir le portail avec un s3 mais l’assistant vocal est deja integré dedans
    sinon je dois télécharger inova celine c’est ça ?
    après je dois faire quoi dans tasker si tu peux developper un exemple pour lancer une url pour lancer une action sur une ipx 800 par exemple

    merci en tous cas pour ton partage

  7. @madom Merci :)
    inova céline c’est pour avoir une nouvelle voix, rien à voir avec la reconnaissance vocale.
    Tasker utilise la reconnaissance vocale de Google intégré sur les téléphones Android, qu’il y ait un autre système de reconnaissance vocale n’est pas important.
    C’est la fonction « Obtenir depuis la voix » de Tasker qui débranche sur le moteur de reconnaissance vocale de Google.

    Pour déclencher un relais ipx800 il suffit de matcher la variable %VOICE = « le texte voulu » et de fait un get HTTP sur l’adresse de l’ipx800 et du relais voulu (voir la documentation m2m de l’ipx800)
    ex : http://ipx800/preset.htm?led1=1

  8. Ok merci j’ai compris

    en moteur voix tu prends quoi ?

    aprés j’ai envie de tenter de faire une scene avec tasker qui detecte une presence chez moi et mette l’alarme sur on si pas de présence depuis 30 minute (tasker et le tel reste en permanence chez moi)
    il faudrait que je ping les téléphones que nous avons et que je regarde les capteurs de mouvements s’ils sont déclenché depuis longtemps « lastrip » qu’il envoie une notif attention je vais enclencher l’alarme dans 5 minutes
    tu aurais une idée pour faire cela car je ne trouve mm pas le ping déjà
    si tu peux m’aiguiller j’essaierai de compléter merci en tous cas de ta réponse

  9. j’utilise le com.google.android.tss:fra-fra en moteur voix pour les dictions vocales.
    Si les autres téléphones n’ont pas tasker d’installé, il y a plusieurs facons de les détecter : la présence ou non de l’id bluetooth (action réseau/id bluetooth) ou l’execution d’un script (python ou bash par exemple) qui lui pinguera l’adresse wifi lan de l’autre téléphone

  10. Ok je vais vois pour deporter le tout sur un autre serveur avec un script pour la detection presence
    par contre pour les commandes vocales avec S voice tu fait car il me dit aucune application n ‘a ete trouve d’ailleurs je ne comprend pas trop le contexte dans tasker car si je veux le mettre en permanence je vais dans moi et il ne veut pas touis les prendre je lui ai mis de 0H a 23h59 mais il doit avoir autre chose pour que l’action soit en permanence non?

    merci de ta patience

  11. ok pour la commande vocale j’ai fait une app avec la tache et posé sur le bureau ça marche
    merci impec dèjà pour ça

  12. Tasker peut executer des scripts en local, pas besoin de les déporter.
    Le contexte dans Tasker est justement le ou les évènements qui vont déclencher les tâches. Pour une tâche permanente, c’est l’heure qui convient (donc tu as fait le bon choix).
    Mais tu peux avoir aussi un contexte qui dit que si l’id bluetooth du téléphone B n’est plus visible ET que l’id bluetooth du téléphone A n’est plus visible, alors tu execute la tache Alarme ON.
    Le mieux étant de lire la doc tasker de A a Z et de s’entrainer avec les différentes possibilités.

  13. merci bcp pour tes conseils je vais m’y atteler

    le prob avec le bluetooth s’est que je ne l’active pas en permanence car ça consomme de la batterie mais c est une idée
    il me faudrait aussi checker les capteurs de présence s’ils sont trigger enfin pas trop évident mais je ne baisse pas les bras lol

  14. Bonjour Guillaume,
    Je suis tout à fait novice dans le domaine de la domotique. Néanmoins, je suis étudiante et je travaille actuellement sur un projet de système domotique commandée par la voix. Très exactement, la box domotique existe déjà et fonctionne très bien. Mais pour plus de confort, nous souhaiterions pouvoir la commander par la voix.
    C’est pourquoi votre article et cette appli m’intéresse beaucoup.
    Notre box domotique utilise le protocole Zigbee. Cela est-il compatible avec l’application? Et serait-il possible de transférer un tel système dans le celui de la box domotique afin de ne plus avoir à utiliser un smartphone mais uniquement des micros implantés dans les pièces d’une maison?
    J’aurais aussi souhaité avoir un peu plus d’informations sur le « cheminement de l’info ». Depuis que l’on parle à son portable jusqu’à la commande activée, comment cela passe entre tout ça?
    Je vous remercie d’avance de toutes informations que vous pourrez me communiquer.
    Bien cordialement, Anne.

  15. Bonjour Anne,
    Pour répondre aux différents questions, le protocole domotique n’a rien à voir avec ce système.
    L’ordre domotique est un GET ou POST HTTP, donc par une url (type http://xxxxx).
    Si votre box supporte les ordres via un Webservice (possibilité de lancer une commande par une url) alors pas de soucis.
    Les deux éléments de ce billet sont basés sur des Applications Android, donc potentiellement a base de classes Java. Si votre box supporte Java, alors il faut, 1- utiliser les API Google Voice pour la reconnaissance et le traitement vocal, 2- pouvoir executer une requete http suivant le mot ou phrase reconnue (ce que fait l’application Tasker).
    Il existe d’autres outils de reconnaissance vocale opensource (sphinx par exemple (un exemple d’utilisation sur http://code.google.com/p/voicecmdr/wiki/VoiceRecognitionFR) ), et le fait de coder un scénario suivant le mot ou la phrase analysée en retour n’est pas franchement difficile.
    Sinon, lire aussi l’excellent « vieux » billet de mon ami Christophe a ce sujet :
    http://www.csquad.org/2009/10/27/reconnaissance-vocale-avec-julius/

  16. Geek, c’est juste le prénom :) Bravo …. Impressionnant.

    J’ai renoncé à la domotique en imaginant les nuits que je passerais dessus… J’avais peut-être pas tout tort :D Alors, combien de nuits ? ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>